Le vautour percnoptère

Vautour percnoptère

Sa carte d'identité

Nom commun Vautour percnoptère
Nom scientifique Neophron percnopterus
Dimensions taille de 55 à 65 cm ; envergure 155 à 170 cm
Poids environ 2 kg
Longévité inconnue
Reproduction se reproduit dès l'âge de 3 à 4 ans ; 1 à 3 œufs par couvée

 

Le Vautour percnoptère ne ressemble pas aux deux autres espèces présentes dans les Baronnies. C’est un oiseau beaucoup plus petit, qui n’atteint qu’environ la moitié de la taille du Vautour fauve et du Vautour moine. Le plumage est blanc-jaunâtre, avec des zones sombres sur l’arrière des ailes. Le percnoptère n’a pas le long cou des autres vautours : la tête est relativement fine, plus jaune généralement que le corps : l’avant est totalement dégarni de plumes et laisse apparaître la peau jaunâtre. La partie inférieure des pattes est rosâtre. Les individus juvéniles ont un plumage très différent, de couleur très sombre assez uniforme : ils n’acquièrent leur plumage définitif qu’à l’âge de 4 ou 5 ans.

 vautour percnoptere

Vautour percnoptère adulte (cliché : C. Tessier)

 

Les couples semblent formés pour la vie. Le Vautour percnoptère installe en général son nid sous un surplomb rocheux, occasionnellement dans un arbre. Dans certaines parties de son aire de répartition, il se rapproche des installations humaines. Il ne niche pas en colonies. On trouve des nids aussi bien en plaine qu’en montagne suivant les régions. Les deux partenaires participent à l’aménagement du nid, à la couvaison des œufs et à l’élevage des petits. En Europe, les œufs sont généralement pondus vers la fin mars. L’incubation dure environ six semaines ; après l’éclosion, les petits restent généralement au nid pendant 70 à 90 jours.

Le Vautour percnoptère est migrateur : la majorité des individus européens passe l’hiver en Afrique, au sud du Sahara. L’espèce n’est nulle part très nombreuse : en Europe, elle est répandue dans la péninsule ibérique (qui regroupe environ 1400 couples pour des effectifs totaux estimés à environ 1600 couples en Europe occidentale), en Italie et dans les Balkans. La population française ne dépasse pas les 70 couples (environ 55 couples dans les Pyrénées et 15 dans le Sud-est). En dehors de l’Europe, le vautour percnoptère est répandu en Asie, depuis la Turquie et le Moyen Orient jusqu’en Arabie, dans le sud et le sud-ouest de l’Asie (il existe une sous-espèce propre au sous-continent indien). L’espèce est également largement répandue en Afrique, au nord et au sud du Sahara.

Dans les Baronnies, le dernier couple de Vautours percnoptères a disparu en 1981. La réintroduction du Vautour fauve en 1996 va jouer un rôle attractif pour cette espèce. En 2000, un premier couple s’installe suivi d’un second en 2007.